Simuler ma prime

Aides de l'ANAH

Démarches et conditions pour vos aides à la rénovation énergétique !

• Description :
L’agence nationale pour l’habitat accorde des aides aux propriétaires modestes pour financer leurs travaux de rénovation énergétique. L’année dernière, l’ANAH a disposé d’un budget de 110 millions d’euros.

Ce montant est reconduit cette année et l’organisme prévoit par la même occasion une augmentation considérable de ses recettes affectées grâce aux nouveaux revenus générés par la taxe sur les logements vacants et le quotas Carbone. Autre nouveauté pour cette année, les travaux devront impérativement être réalisés par un artisan RGE.

Le programme Habiter Mieux de l’Anah est constitué d’aides financières mais aussi du conseil en matière de rénovation énergétique. Ces aides concernent les résidences principales de plus de 15 ans et les travaux réalisés par des professionnels qualifié RGE.

Pour les ménages très modestes, il n’existe pas de montant minimum pour la réalisation des travaux. En revanche, pour les autres ménages le minimum est de 1500 euros. Le logement concerné ne doit pas avoir bénéficié d’aides de l’Etat ou d’un éco-prêt à taux zéro dans les 5 années précédant la demande des aides de l’Anah. Il est toutefois possible de demander au même moment un éco-prêt zéro, sous conditions.

L’ANAH dispense deux types d’aides financières :
- Habiter mieux agilité
: une subvention accordée pour la réalisation de travaux dans les habitations anciennes.

- Habiter mieux sérénité : un accompagnement pécunier pour la réalisation de travaux ayant pour objectif de réaliser des économies d’énergie




• Éligibilité :
- Les aides de l’agence Nationale pour l’habitat sont accessibles aux foyers en situation de ressources modestes. Au propriétaire qui loue ou occupe son logement ainsi qu’au syndicat de copropriété.

(Cet article se focalise sur les aides à la rénovation côté particulier. Pour plus d’informations sur les spécificités liées aux syndicats de copropriétés, n’hésitez pas à consulter le site de l’ANAH)

• Conditions :
- Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE
- Le logement est vieux de plus de 15 ans à la date d’acceptation de la demande (habiter mieux agilité)
- Le bénéficiaire doit d’engager à habiter dans le logement rénové sur une période de 6 ans à postériori des travaux de rénovation énergétique. (Il est impératif de remplir une attestation, cette dernière est téléchargeable sur le site de l’ANAH)

• Opérations :
Habiter mieux agilité :
- Changement de chaudière ou de mode de chauffage
- Isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs
- Isolation des combles aménagés ou aménageables

Habiter mieux sérénité :
- Tous les travaux qui permettent d’améliorer la performance énergétique du foyer.

• Montant :
Habiter mieux agilité :
- Ressources très modestes : 50 % du montant total des travaux (HT) avec un plafond à 10 000 €
- Ressources modestes : 35 % du montant total des travaux (HT) avec un plafond à 7 000 €

Habiter mieux sérénité :
- Ressources très modestes : 50 % du montant total des travaux (HT) avec un plafond à 10 000 € + possibilité de toucher l’aide “habiter mieux 2” (au-delà de 25% d’économies d’énergie réalisés)
- Ressources modestes : 35 % du montant total des travaux (HT) avec un plafond à 7 000 € + possibilité de toucher l’aide “habiter mieux2” (au-delà de 25% d’économies d’énergie réalisés)

• Démarche :
Dans un premier temps, il faut vérifier son éligibilité sur le site de l’ANAH (Pour ce faire, vous aurez besoin de votre numéro fiscal de référence et de votre dernier avis d’imposition). Ensuite il faudra créer un compte personnel sur ce même site afin de pouvoir déposer votre dossier

Les aides à la rénovation cumulables !

TVA à 5,5%
Chèque énergie
L'éco-prêt taux zéro

Quels sont les travaux compatibles ?

Isolation de combles ou toiture
Isolation de combles ou toiture
Isolation thermique des murs
Isolation des murs
Chaudière à condensation
Chaudière à condensation
Pompe à chaleur air/eau
Pompe à chaleur air/eau
Chaudière biomasse
Chaudière biomasse