Simuler ma prime Effectuer mon diagnostic

L’isolation des murs par l’extérieur : un projet d’ampleur aux bénéfices multiples

Isolation Extérieur

16/09/2021

Travaux
Connaissez-vous l’effet “paroi froide” ? cette sensation de froid et d’inconfort au contact des murs dans votre logement ? Dans une maison mal isolée, les murs se refroidissent au contact de l’air extérieur et rafraîchissent de ce fait, l’air ambiant intérieur. 


Comment remédier à cette sensation d’inconfort dans votre logement ?

Dans une maison individuelle, chaque zone est source de perte de chaleur mais, en moyenne, 25% des déperditions thermiques se font par les murs. Et oui ! Ils sont la deuxième source de perte de chaleur après le toit de votre maison. 

Pour pallier cet inconfort, la première solution qui vient en tête serait de monter le chauffage. Grosse erreur ! Elle n’empêchera pas la chaleur de s’échapper de votre logement. Isoler les murs de votre maison est donc nécessaire pour améliorer votre confort et limiter votre consommation d’énergie. 
Que ce soit pour une construction neuve ou un logement ancien, améliorer l’isolation de son habitation permet d’éviter les déperditions de chaleur et d’atténuer les variations de température dans votre intérieur même en cas de fortes chaleurs. 

L'isolation des mures pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, c’est bien, mais comment choisir entre l’isolation par l’intérieur et l’extérieur ? 
Simplicité technique, avantages pluriels … L’isolation des murs par l’extérieur, ou ITE, est de loin la solution la plus efficace.
On vous explique tout !


4 raisons d’isoler vos murs par l’extérieur ? 

Après le toit, les murs sont la deuxième source de déperdition de chaleur dans une maison individuelle. Ils sont donc une zone particulièrement sensible qu’il est important de traiter pour faire des économies d’énergie. Et pour cela, l’isolation par l’extérieur est l’opération la plus adaptée puisqu’elle permet de réduire 50% les déperditions de chaleur de votre logement !

Plusieurs bénéfices lui sont associés :

  • un meilleur confort thermique dans l’habitat, toute l’année
  • une facture d’énergie réduite
  • un impact réduit sur l’environnement 
  • Une façade rénovée et donc plus esthétique


Le + : l’isolation des murs par l’extérieur permet également d’améliorer l’isolation phonique et acoustique de votre logement.

Si les travaux d’isolation des murs par l’extérieur sont d’une certaine ampleur, les bénéfices économiques, écologiques mais aussi en confort sont au rendez-vous. D’un point de vue pratique, l’isolation des murs par l’extérieur est une opération simple à mettre en œuvre : vous n’aurez pas besoin de vivre dans une maison en travaux puisque l’essentiel du chantier se fait à l’extérieur. De plus, contrairement à l’isolation des murs par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur ne “grignote” pas la surface habitable de votre logement. 


Comment isoler vos murs par l’extérieur ? 

L’isolation des murs par l’extérieur permet d’améliorer la performance énergétique de votre logement. Concrètement, cette opération se traduit par la pose d’un isolant recouvert d’un revêtement de finition, comme un “manteau” qui vient isoler votre logement du froid en hiver et des chaleurs en été. La pose de cette enveloppe d’isolant en continu permet de réduire considérablement les ponts thermiques et d’améliorer considérablement le confort de vie en intérieur.

Plusieurs techniques peuvent êtres mises en place : 

  • La pose de panneaux isolants selon la technique d’isolation sous bardage en bois, PVC, composite, ardoise, ou encore en zinc. Une technique qui permet de combiner une bonne isolation de votre logement et une façade très esthétique.

  • La pose de panneaux isolants selon la technique de l’isolation sous enduit : c’est la technique la plus utilisée car elle est plus économique et n’impose pas de grands changements au niveau de la façade. 

  • La pose d’un enduit isolant minéral ou végétal.


Quels isolants choisir pour l’isolation des murs par l’extérieur  ?

Le choix de l’isolant vous appartient mais sachez que 3 types d’isolants sont recommandés pour des opérations d’isolation des murs par l’extérieur :

  • Les isolants synthétiques composés de polystyrène expansé ou extrudé, de polyuréthane.

  • Les isolants minéraux composés de laine minérale, de perlite expansée fabriquée à partir de roche volcanique ou encore de verre cellulaire fabriqué à partir de sable et de verre recyclé. 

  • Les isolants biosourcés ou recyclés qui se démarquent de plus en plus sur le marché pour leurs bénéfices sur l’environnement et leur impact sur la qualité de l’air dans un logement. 

Pour vous guider dans le choix d’un isolant, la résistance thermique est une information clé à prendre en compte. Elle permet en effet de privilégier un isolant plutôt qu’un autre. Plus la valeur “R” de votre isolant sera élevée, plus ses propriétés seront performantes thermiquement. En d’autres termes, plus cette valeur est importante, plus l’isolant choisi retiendra la chaleur dans votre logement. 


Quelles sont les obligations pour une isolation thermique par l’extérieur ? 

La réglementation en vigueur rend obligatoire les travaux d’isolation en cas de ravalement de façade, de réfection de la toiture ou encore si vous souhaitez augmenter la surface habitable de votre logement. Il s’agit des fameux travaux “embarqués” qui imposent des travaux d’isolation des murs par l’extérieur en cas de rénovation lourde du bâtiment. 

Attention toutefois, dans le cadre de l’isolation thermique sous bardage, qui caractérise le revêtement extérieur de votre habitation, il est nécessaire  de se renseigner sur les règles d’urbanisme et des réglementations locales qui autorisent ou non la réalisation de vos travaux d’isolation thermique par l’extérieur. Pour cela, vous devez vous rapprocher du service de l’urbanisme de votre mairie pour consulter les documents de référence intégrés aux Plans Locaux d’Urbanisme (PLU).

De plus, depuis le 1er janvier 2018, une réglementation thermique encadre la performance des travaux de rénovation énergétique. Une réglementation qui s’applique dès lors que vous effectuez des travaux d’amélioration de l’isolation de votre logement ou de rénovation de l’enveloppe du bâtiment. 


L’ isolation des murs pour 1 euro, c’est possible ? 

Lancées en 2019, les aides à la rénovation énergétique adossées aux certificats d’économies d’énergie baptisées “Coups de pouce”, ont été mises en place pour inciter les ménages à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique, sans reste à charge, démocratisant ainsi les fameuses offres à 1 euro symbolique. L’aide, directement perçue par l’artisan, lui permettait ainsi de proposer un devis quasi-gratuit. Conçues initialement pour encourager les opérations d’isolation de combles/plancher bas et de chauffage, l’isolation des murs par l’extérieur ne faisait pas partie des opérations bonifiées du dispositif. 

Ces offres plus qu'attractives, ont peu à peu été détournées par des entreprises peu scrupuleuses, prêtes à promettre des travaux de rénovation énergétique en tous genres pour 1 euro pour récupérer la totalité des aides financières disponibles.

Résultat : des travaux inachevés, bâclés et surtout des travaux qui coûteront plus cher à rattraper. 

L’isolation des murs par l’extérieur, ou ITE, reste néanmoins une opération très technique et nécessite une certaine expertise. Voici quelques conseils pour vous aider à déjouer les pièges du marché de l’isolation : 

  • Des offres d’isolation thermique par l’extérieur à 1 euro n’existent pas. Seules les opérations d’isolation des combles aménagés/aménageables et du plancher bas permettent d’obtenir des aides bonifiées.

  • Ne répondez pas au démarchage téléphonique. Il est d’ailleurs interdit pour les travaux de rénovation énergétique. 

  • Faites appel à un professionnel qualifié pour vos travaux. Le label “Reconnu Garant de l’Environnement” peut vous aiguiller, il est accordé aux professionnels engagés dans une démarche de qualité.

  • Réalisez plusieurs devis auprès de professionnels, comparez, contrôlez les informations de l’entreprise et demandez une visite technique préalable. Elle vous donnera un premier aperçu du sérieux de l’artisan. L’isolation thermique par l’extérieur est un domaine technique où le hasard n’a pas sa place !


Pour en finir avec les escroqueries et recentrer le dispositif sur des travaux de qualité, l’Etat a choisi depuis le 1er juillet 2021, de mettre fin au coup de pouce "isolation des combles et planchers". Une décision qui marque l’extinction définitive des offres à 1 euro.



Une aide financière pour votre projet d’isolation des murs par l’extérieur

L’isolation des murs par l’extérieur apporte des résultats économiques, écologiques et des bénéfices en termes de confort et d’esthétique de votre logement. Les bénéfices sont au rendez-vous mais ce type d’opération reste coûteux.

Bonne nouvelle ! Les travaux d’isolation des murs par l’extérieur, ou ITE, sont éligibles à la prime énergie CEE encadrée par le dispositif des Certificats d’économies d’énergie. Les critères qui conditionnent votre éligibilité sont les suivants :

  • L’isolation doit être réalisée entre un espace chauffé et un espace non chauffé
  • La résistance thermique de mon isolation (R) est supérieure ou égale à 3.7 m².K/W.
  • L’artisan de votre choix doit être certifié RGE pour ce type de travaux


Attention ! Votre demande de prime CEE doit être effectuée avant la signature du devis avec votre artisan. Si ce n’est pas le cas, votre demande ne sera pas acceptée. 


Pour aller plus loin dans la performance énergétique de votre logement 

L’isolation de votre logement peut être encore plus performante si l’isolation des murs par l’extérieur est couplée à une isolation des portes et des fenêtres. En effet, si vos portes, vos fenêtres et votre toiture ne sont pas correctement isolés, vos travaux ne seront pas 100 % efficaces. Pour optimiser votre investissement et la qualité du projet, la rénovation globale peut être une excellente solution.

 Pass’Renov vous aide à vous projeter ! 


Illustration Pass'Renov