Simuler ma prime Effectuer mon diagnostic

Comment bénéficiez de votre prime certificat d’économies d’énergie CEE?

prime certificat économies d'énergie cee

22/07/2021

Aides
Prime Certificats d’économies d’énergie, prime CEE, prime énergie … L’aide à la
rénovation énergétique en 7 questions


Prime énergie CEE, éco-prime, prime eco-énergie … autant de dénominations
communément utilisées pour qualifier l’aide financière accordée aux particuliers pour réaliser
des économies d’énergie. Cette aide financière est rendue possible grâce au dispositif des
certificats d’économies d’énergie, ou CEE, mis en place par l’Etat pour accélérer la transition
énergétique sur le territoire national. Il permet à tout particulier de bénéficier d’une prime
énergie CEE, aussi appelée prime énergie, pour la réalisation de travaux de rénovation
énergétique de son logement.

Vous avez besoin d'améliorer l'isolation de votre logement ?
De réduire votre facture de chauffage ? De passer à un système de chauffage plus performant ? Vous pouvez prétendre
à la prime CEE pour financer vos travaux grâce à un dispositif impulsé par l’Etat et financé
par les fournisseurs d’énergie.

La prime énergie CEE, comment ça marche ?

Initié en 2006 par le gouvernement, le dispositif des Certificats d’économies d’énergie, ou
CEE, a été pensé et créé pour encourager la transition énergétique. Pour cela, il impose aux
fournisseurs d’énergie de promouvoir activement les économies d’énergie auprès des
consommateurs pour remplir les obligations qui leur incombent.

Pour obtenir ces fameux certificats d’économies d’énergie, les fournisseurs peuvent verser
aux particuliers une prime énergie CEE, ou prime énergie, pour financer partiellement ou
totalement leurs travaux d’économies d’énergie des particuliers

Cette prime est accessible à tous !


Vous souhaitez faire des économies d’énergie sur votre facture et améliorer le confort de
votre logement ? Le dispositif des certificats d’économies d’énergie vous permet d’obtenir
une aide financière pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique dits “standards”.

Ils concernent les actions les plus fréquemment réalisées dans les domaines suivants :
- l’enveloppe du bâtiment (isolation, fenêtres …)
- le thermique (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire)
- les équipements (éclairage …)

Quels sont les travaux éligibles à la prime énergie CEE ?

Les travaux d’économies d’énergie éligibles à la prime énergie CEE sont régis par des
fiches d’opérations standardisées. Elles constituent une sorte de catalogue édité par les
pouvoirs publics. Élaborées en concertation avec les professionnels des secteurs, l’ATEE et
l’ADEME, ces fiches caractérisent les actions d’économies d’énergie éligibles aux Certificats
d’économies d’énergie.

Bon à savoir : dans le secteur résidentiel, il existe 55 fiches d’opérations standardisées,
toutes consultables sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Ces fiches réunissent les critères techniques et administratifs à respecter pour réaliser des
économies d’énergie en fonction de chaque opération.

Comment le montant de la prime énergie CEE est-il calculé ?

Le montant de la prime énergie CEE tient compte de plusieurs critères comme l'ampleur des
économies d'énergie réalisées après travaux ou encore votre niveau de revenus. 5 critères
sont pris en compte pour le calcul de la prime :

- Les caractéristiques des travaux que vous souhaitez réaliser

- Votre niveau de revenu
- La zone géographique où se situe le bâtiment rénové
- Les offres des différentes entreprises proposant des primes
- Le montant d’économies réalisées

Le saviez-vous ? Les zones géographiques sont classées selon 3 catégories : H1
représente les départements où le climat est le plus froid, H3 les départements les plus
chauds et H2 pour les zones intermédiaires. Plus la zone dans laquelle vous habitez est
froide, plus le montant de la prime sera élevé !

Puis-je bénéficier de la prime énergie CEE ?

Bonne nouvelle ! La prime énergie CEE est accessible à tous et sans condition de revenus.
Que vous soyez propriétaire ou locataire d’un logement achevé depuis plus de 2 ans, en
résidence principale ou secondaire, vous pouvez prétendre à cette aide financière pour vous
lancer dans un projet de rénovation énergétique.
.

Quelles sont les conditions d’éligibilité à la prime énergie CEE ?

La prime est accessible à tous mais à certaines conditions !

Pour certaines opérations, vos travaux d’économies d’énergie doivent impérativement être
réalisés par un artisan qualifié RGE, ou “Reconnu Garant de l’Environnement”, pour être
éligibles à la prime énergie CEE. Délivré par des organismes accrédités pour une période de
4 ans, ce label est accordé aux professionnels du bâtiment engagés dans une démarche de
qualité dans les domaines de l’efficacité énergétique. L’isolation de vos combles ou
l’installation d’une pompe à chaleur sont deux opérations éligibles à cette prime, à condition
qu’elles soient réalisées par un artisan labellisé.
Attention ! Pour obtenir la prime énergie CEE, votre demande doit également être effectuée
avant l’acceptation du devis de l’artisan. Elle sera ensuite versée directement sur votre
compte bancaire, sous forme de virement, à l’issue des travaux.

Puis-je cumuler ma prime énergie CEE et d’autres aides ?

La prime énergie CEE permet de rembourser en moyenne 10% du coût de vos travaux de
rénovation éligibles. Elle peut aussi couvrir jusqu’à 100% des coûts sur certaines opérations,
en fonction de votre niveau de revenus.

Pour les ménages les plus modestes, le montant de la prime peut également être bonifié. En
effet, le dispositif des certificats d’économies d’énergie est cumulable avec d’autres aides à
la rénovation énergétique dont les fameux “Coup de pouce” et MaPrimeRenov’.

MaPrimeRénov’ est une aide publique financée par l’Etat dédiée au financement des travaux
d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique en résidence principale.
Depuis le 1er juillet, elle est ouverte à l’ensemble des propriétaires et copropriétaires,
occupants ou bailleurs, quel que soit le niveau de revenus. 4 catégories ont été créées pour
définir le montant forfaitaire de l’aide en fonction des revenus des bénéficiaires et des gains
énergétiques rendus possibles par les travaux.

Côté “Coup de pouce”, le cumul est également possible ! Ce dispositif de l’Etat permet de
bonifier le montant de la prime énergie pour certains types de travaux d’économies d’énergie
: les opérations d’installation d’un système de chauffage fonctionnant aux énergies
renouvelables et les opérations de rénovation globale. Le dispositif a beaucoup évolué
dernièrement avec notamment l’arrêt du “coup de pouce isolation”, pour orienter les
ménages vers des bouquets de travaux plus conséquents.

Au même titre que la prime énergie CEE, la demande d’attribution des bonifications “Coup
de pouce” doit impérativement être faite avant la signature du devis de vos travaux.

La prime énergie CEE n’a désormais plus de secret pour vous. Il est temps de passer à
l’action !

Où demander votre prime énergie CEE ?

Pass’Renov est le guichet unique pour réussir votre projet de rénovation énergétique.
Pour vous accompagner, nous mettons à disposition notre simulation de prime énergie

Pass’Renov pour calculer en quelques minutes le montant de l’aide à laquelle vous avez
droit.
Illustration Pass'Renov