Depuis le 1er janvier 2011, pour chaque appareil faisant l’objet de la labellisation Flamme Verte, un indice de performance environnementale est calculé. L’indice est calculé à partir des informations techniques suivantes : rendement énergétique et taux d’émissions de monoxyde de carbone (CO) dans les fumées.